Le Féminin


Coquelicot

 

La Grande Déesse, Mère des Origines, offre à la Femme le potentiel d’être changeante  à travers ses différentes facettes représentées dans les Archétypes lunaires  rencontrés au cours de son  cycle menstruel. Véritable Source inépuisable du Féminin, elle nous donne la force quand elle n’est plus là, nous aide à trouver confiance dans l’univers et dans les évènements même lorsque tout  contribue à l’inverse. Elle nous aide à reconnaitre la synchronicité dans notre vie et à abandonner de plus en plus des croyances, des faux semblants qui bloquent nos visions et rétrécissent notre champs de conscience.
Toute sa splendeur et sa richesse réside dans des moments  simples, authentiques où la femme se sent enfin elle-même au-delà des attentes (conscientes ou inconscientes d’elle-même et de son entourage), des préjugés, et des idéaux.

3 Stages sur le Féminin s’offrent à Vous pour cette Alchimie en profondeur:

Le Cycle Lunaire: Exploration des Féminins

Le Féminin et l’Energie Sexuelle

Les Déesses

 

Les Archétypes Lunaires : Voie de connaissance et de transformation
Rencontrer en soi, nos archétypes lunaires : la sorcière (qui marque le début du flux menstruel), la vierge (de l’arrêt du flux à la période de l’ovulation), la déesse mère (période de l’ovulation), et l’enchanteresse (après l’ovulation jusqu’au prochain flux) est fondamental pour vivre en harmonie et en conscience notre cycle lunaire rythmé par les hormones et/ou la lune dans le temps de la ménopause. Comme l’a très bien décrit Miranda GRAY dans son livre « Red Moon ».

Découvrir les tonalités, les besoins, les potentiels et les ombres de chacun de ces archétypes, nous apprend à les considérer et à les respecter en tant qu’Entité dépositaire d’une énergie spécifique à l’intérieur de notre corps et de notre psyché et par là même nous apprend à nous connaître et à nous respecter davantage dans notre féminin. Ce qui nous ouvre à une vie plus riche car nous reconnaissons les changements inhérents au Féminin : être toujours pareil mon dieu c’est ennuyeux ! Et cela nous éveille à une vie plus douce en s’autorisant à ne pas être parfaite, être toujours au top : c’est vraiment contraignant ! Mais d’accepter comme au sein de la nature, les marées : qu’il y ait des hauts et des bas.

Comment en faire une force et un atout au lieu de le vivre comme une défaillance ou une faiblesse ?

C’est un véritable voyage initiatique que la femme peut entreprendre et accomplir tout au long de sa vie tant il est porteur d’enseignements et de connaissance de soi.
Tout d’abord, c’est en commençant à prendre conscience chaque jour des différences dans l’état intérieur, dans les humeurs, dans les sensations du corps, dans les besoins de vivre sa journée à des rythmes plus ou moins lents, plus ou moins dynamiques, dans les vécus de la sexualité, dans les envies, dans les thématiques de rêves etc.
C’est une première étape nécessaire pour se réapproprier son corps (l’habiter pleinement),pour établir des liens plus intimes et conscients avec son utérus, ses ovaires, le système hormonal, la psyché et le cerveau. Ceci permet de réaliser combien tout est relié à l’intérieur de soi et à l’extérieur. La femme peut alors grâce à ce vécu plus conscient de toute sa richesse féminine remarquer les synchronicités dans sa vie entre la phase archétypale du moment et les expériences auprès des 4 règnes : végétal, minéral, animal et humain. Par exemple, le rapport de la femme avec ses plantes en phase déesse mère est différent dans sa façon d’en prendre soin qu’en phase sorcière : elle peut d’ailleurs remarquer que dans cette phase, ses plantes peuvent faire des nouvelles pousses (des bébés !), alors qu’en phase sorcière, elle peut intuitivement percevoir ce dont ses plantes ont besoin et celles-ci, en échange, peuvent sécréter des essences ou des vibrations qui vont la régénérer.

Vivre en harmonie avec son cycle lunaire c’est aussi rencontrer et résoudre les blessures, les failles, les difficultés que les archétypes ont gardé à l’intérieur d’elles, comme des empreintes détectables qui marquent notre façon d’être au quotidien et qui attirent malheureusement certaines expériences pourtant déjà vécues comme douloureuses etc.
Au cours de roues de guérison que je propose lors des stages sur le féminin, je vois combien il est libérateur pour la femme qui est dans sa roue de guérison et pour les autres femmes aussi d’ailleurs ! De reconnaître et de se déposer dans un vécu difficile que les archétypes demandent à recontacter. Ce vécu peut révéler de la tristesse, de la colère, de l’amertume, du découragement, de la peur, des trahisons, de l’abattement, de l’orgueil, de la solitude, de la difficulté à être douce, à être sensuelle etc. Cela n’est jamais facile et agréable de descendre dans nos ombres et blessures mais la guérison survient lorsque la femme s’abandonne pleinement à ce vécu et ses archétypes lui sont toujours très reconnaissantes d’avoir osé rentrer dans ses profondeurs sombres qui, si elles ne sont pas reconnues sécrètent une odeur fétide à l’intérieur qui amène aux douleurs, à la maladie, à l’aigreur, au manque de libido, à la dépression etc.
Se sentant libérés d’un poids, les archétypes nous amènent alors leurs forces et leurs potentiels comme une offrande et un soutien envers nous.

Grâce à une bienveillante attention aux archétypes lunaires comme nous l’avons vu au début de cet article et grâce à des temps de transformation et de guérison, la femme a le pouvoir de rayonner une vie quotidienne plus riche, plus variée, plus fertile en incarnant ses archétypes comme force de vie et d’évolution.

Plusieurs Femmes m’ont envoyé des mails sur leur vécu lors du stage : Le Cycle Lunaire:Exploration des Féminins.

Voici donc un espace  où vous pouvez lire  leurs expériences et partages.
Sandrine : »Je remercie Christine Hamainya Woman pour ce stage des archétypes lunaires magnifique. Merci pour toute l’énergie qu’elle a apporté, pour les chants, pour les cérémonies. Il y a si peu d’opportunités de temps de guérison ; ces 3 jours étaient un moment intime au plus profond de moi même, au plus profond du féminin. Un grand merci également à toutes les femmes présentes au stage qui ont permis cette belle rencontre avec les archétypes. Que ce message puisse toucher et motiver toutes les femmes qui ont envie de se sentir enfin libre dans leur féminité, accomplies, belle en toute simplicité.

Catherine : »Je suis encore très touchée par tout ce qui a été vécue durant les trois jours de stage sur la roue lunaire. Entre mon propre cercle et celui de plusieurs femmes (sur le contrôle, le pouvoir, l’orgueil)..  Je me sens riche de tous ces enseignements, merci à la VIE.
Très belle continuation à toi Christine Hamainya Woman et merci encore. »
Brigitte: « Un stage qui m’aura permis de vivre une découverte et une belle reliance à travers les cercles, les rituels, et les chants.Merci à toutes les femmes présentes pour ces temps inoubliables de partage et d’expérience au coeur de notre féminin le plus authentique et profond. Ce stage m’a beaucoup apporté en prises de conscience, et quant aux potentiels de la femme à travers la puissante énergie et la lumière des archétypes. Ce moment rare de rencontre avec ces énergies féminines ancestrales que nous avons partagé, je souhaite le dédier à toutes les femmes, à nos filles,nos soeurs, nos mères et grands-mères…Encore toute ma gratitude à la Grande Déesse Mère, aux Archétypes, et à Hamainya, notre guide durant ce stage ».
Cécile : »Je fais suite aux 3 jours de stage sur le cycle lunaire du weekend dernier. Ce stage a vraiment été une découverte pour moi. Et quelle chance de pouvoir se retrouver ainsi entre femmes, ces temps sont tellement rares. Pour ma part, je serais très intéressée par une suite à ce cercle.Je pense qu’il y a beaucoup de choses à découvrir ou à approfondir. »
Agathe: » Ce stage a été pour moi une étape fondamentale dans mon parcours de développement personnel. Tout d’abord, la présence de Hamainya m’a mise automatiquement dans une plus grande vérité de moi-même. J’ai reconnu en elle une femme sage, rare, qui marche sa parole, et ses enseignements ont porté loin en moi. C’est une lumière que je peux contacter à présent dans mon quotidien. J’ai de plus en plus foi en mon développement car elle m’a donné confiance en la pratique, exactement comme on doit pratiquer régulièrement un instrument de musique pour devenir meilleur. A présent j’avance à grands pas vers la femme que je suis.
En tant que musicienne, je cherche éperdument ce vide intérieur qui permet à l’inspiration de venir. Durant les roues lunaires, j’ai pu expérimenter ce vide et cela a permis d’aider les autres femmes du stage….hallelujah !
Carine: Merci de pouvoir accéder à cette Source du Féminin grâce à ce stage et à la présence bienveillante de Christine Hamainya Woman. Je suis maintenant à l’écoute de mes Archétypes Lunaires et à mes Déesses, découvertes lors du stage sur les Déesses. Elles ont longtemps été enfouies et c’est avec beaucoup d’attention qu’elles se révèlent maintenant. Je me surprends à moi-même par leur apparition et elles me permettent de distinguer ce que je ressens de ce que je crois. Merci à cette Profonde Féminité et à ses multiples facettes riches et fortes. Merci à toutes les femmes présentes lors de ces stages pour leur accueil chaleureux et leur partage.Chloé: Une plongée au contact des énergies féminines où chacune peut découvrir, se transformer, libérer des blessures, contacter et développer des talents, partager… avec des moyens concrèts et le soutien des pratiques collectives, des cérémonies qui sont de vrais temps de ressourcement et de reliance.Merci à ces énergies de Vie et à Hamainya pour nous permettre de recevoir de tels enseignements!
Géraldine:C’est un stage très riche en émotions qui m’a permis de reconnaître les différentes parts qui constituent le Féminin, d’apprendre à les honorer et de redonner au Féminin sa vraie valeur.Par des prises de conscience, j’ai pu ainsi dépasser certaines peurs et grandir un peu plus.Je remercie la Vie, les Archétypes Lunaires, Hamainya, et toutes les femmes présentes lors de ce stage pour leur bienveillance, leur énergie ainsi que leur aide à ma transformation.
Françoise: Ce stage a été pour moi, l’occasion de refaire alliance avec mon profond féminin inconnu, refoulé….Cette prise de conscience m’a permis de retrouver un certain élan vital.
Je remercie Hamainya et toutes les femmes présentes pour avoir vécu ses grands moments d’émotions et de transformation.Merci la vie.

Sandrine: Voici 2 jours que le stage est terminé; les chants des archétypes résonnent dans mon esprits et je sais qu’ils resteront à jamais au plus profond de mon âme !
Je dis merci à la vie, de m’avoir mise en contact avec Hamainya, avec à ces femmes qui m’ont accompagnées et qui m’ont tellement apportées de richesse pendant ces 3 jours merveilleux. La vérité sur mon féminin m’a éclaté à la figure comme une bombe !! Mes croyances sont en train de fondre; un bouleversement intérieur parfait. Tout est à sa vrai place !! je sais que le chemin est douloureux de toutes ces tares inculquées dans nos tripes depuis des siècles et des siècles.
Ce Cycle Lunaire est ce que je peux conseiller de mieux à celles qui veulent vivre leur féminité tout en rondeur et vérité !
Marie: La plongée dans les mystères du Féminin continue bien après les trois jours, prévoir une certaine torpeur et un mode « slow down » dans les temps qui suivent,les forces continuent d’irriguer par vagues successives,c’est tout simplement super!
Lise: S’offrir ce stage sur les Archétypes Féminins est certainement le plus beau cadeau qu’une femme puisse se faire.S’offrir le stage sur les Archétypes Masculins est certainement le plus beau cadeau qu’un homme puisse se faire également.
Merci à toutes les personnes transmettrices et actrices de ce bel enseignement.

Florence: Quelle belle rencontre avec les archétypes lunaires ! Faire face à ses peurs, les dépasser pour s’offrir un temps de partage entre femmes et au final une belle guérison, une reliance aux féminins, aux énergies de vie, au Grand Tout. Merci profondément et sincèrement Hamainya Woman. Magnifique stage !
Gisele: Un grand merci à toi Hamainya Woman et à toutes les femmes présentes, pour ce merveilleux WE de libération et de transformation, pour ce temps de partage, ces chants qui me portent tant, tout cet Amour ! Un grand merci à La Collégiale et à tous ses acteurs pour nous accompagner comme vous le faites sur le Chemin de la Guérison et bien au-delà. YA HO

Olivia:Trois jours d’une rare intensité et qui se prolonge bien au delà.Merci Hamainya. Tu sais nous relier à la beauté, à l’universel, au sacré. Un WE hors du temps avec des femmes remarquables. Je suis profondément touchée. Petit à petit, la vie devient plus belle. Gratitude aux archétypes. Gratitude à nous toutes. Merci la Collégiale d’exister!